Légumes Bio

L’être humain est-il vraiment omnivore ?

Depuis toujours, nous considérons comme acquis que l’être humain est omnivore. Cependant de nombreux arguments viennent contrecarrer cette affirmation. La comparaison de différents organes de digestion, nous amène à constater que nous sommes plutôt à placer parmi les frugivores, soit une alimentation principalement crue.

Ce n’est pas parce que dans de nombreuses civilisations nous mangeons de la viande et depuis fort longtemps, que celle-ci est adaptée à notre constitution. Il semble même, que l’éloignement de l’alimentation crue serait la cause majeure de nombreuses des maladies typiques des civilisations modernes.

Par exemple, il est acquis que la vache est herbivore. Malgré cela, dans les élevages industriels elle est nourrie, de maïs et même de farines animales !
Ce qui en apparence ne change rien dans l’immédiat, et porterait à croire que la vache est omnivore puisqu’elle peut manger des aliments autres que ceux adaptés à son espèce. C’est bien sûr sans tenir compte des maladies dégénératives observées ces dernières années, au rang desquelles la plus connue qu’est la tristement célèbre maladie de Kreuzfeld-Jacob.

L’homme obéît aux mêmes règles, il peut s’alimenter de manière contraire à sa constitution, mais s’expose lui aussi à des maladies dégénératives que nous connaissons déjà en nombre.

 

Quels sont nos véritables besoins alimentaires ?

Une alimentation crue, c’est-à-dire composée de fruits mûrs, de légumes frais, de graines et de noix, pourra satisfaire nos besoins en protéines, vitamines, minéraux et autres éléments nutritifs essentiels. En outre la consommation intense de fruits et légumes frais permettra d’éliminer les toxines accumulées avec le temps, et de régénérer l’ensemble des cellules et tissus de l’organisme, ce qui signifie, par exemple un vieillissement ralenti.

Eviter la cuisson des aliments

Eviter la cuisson des aliments

Simplement parce que la cuisson détruit !

Privilégier les aliments crus

Privilégier les aliments crus

Ils dispensent plus de vitamines et d’enzymes

Respecter l'équilibre acido-basique

Respecter l'équilibre acido-basique

Grâce aux aliments alcalinisants