Tomates fraiches

La tomate

C’est un fruit mais on la mange rarement en dessert. La tomate est le plus souvent consommée en salade, ou en jus. Il est préférable de la consommer en été, ou cuite, sinon elle serait un facteur de déséquilibre. En hiver, il est d’ailleurs illogique de consommer de la tomate crue car elle ne pousse plus depuis longtemps sous nos latitudes. On trouve de nombreuses variétés, Roma, fandango, cerise, cœur de bœuf, Marmande et beaucoup d’autres encore, des variétés oubliées que certains se font un plaisir de faire revivre. On en voit de toutes les couleurs, des jaunes, des roses, des beiges. C’est chacun son goût mais pour avoir à coup sûr celle que l’on préfère c’est mieux de la cultiver soi-même. On dit aussi que les tomates Bio sont plus riches en antioxydants que les tomates venues à grand renfort d’azote. Les flavonoïdes (quercétine et Kaempférol) entre autres, sont en plus grande quantité, et cela peut se comprendre car une tomate qui a dû se défendre a développé des moyens de défense qu’elle va vous apporter. Moins d’azote, moins d’eau, c’est vous qui y gagnez avec les bienfaits de la tomate ! La tomate est très riche en minéraux de toutes sortes : Potassium bien sûr, manganèse, cuivre, magnésium, phosphore, des vitamines C, B3, B6, A, E, K. l
Elle est pauvre en calories, c’est un des plus grands bienfaits de la tomate d’ailleurs, riche en eau lorsqu’elle est crue bien sûr, en fibres et antioxydants et surtout le précieux lycopène, le pigment rouge qui donne sa couleur au fruit. On ne le trouve pas que dans la tomate, il est également présent dans les abricots, la pastèque, le pamplemousse rose, l’orange sanguine… Mais il faut savoir que ce caroténoïde se concentre essentiellement dans la peau des fruits qu’il protège du soleil. Ce rôle de protection c’est nous qui en bénéficions à condition de consommer les fruits et la tomate en particulier avec leur peau. Et la tomate est très riche en lycopène. Des études ont démontré que des taux élevés de lycopène dans le sang allaient de pair avec une faible incidence des maladies cardio-vasculaires et surtout le cancer de la prostate. Ce rôle de protection se matérialise chez nous en abaissant le taux de mauvais cholestérol, et la pression sanguine, mais surtout en nous protégeant contre certains cancers et entre autres, le cancer de la prostate. La tomate prévient également l’inflammation de la prostate. Le Lycopène est excellent pour la peau, excellent antioxydant et donc anti-âge, il lutte puissamment contre les radicaux libres. Concernant la peau, la tomate est astringente et donc a tendance à resserrer les pores, et purifiante, elle donne un teint lumineux à la peau. Elle entre d’ailleurs dans la composition de nombreuses crèmes de beauté. Concernant le cancer de la prostate on évalue à une diminution d’environ 20% le risque de développer ce type de cancer par rapport à ceux qui ne consomment pas du tout de tomate. Mais le lycopène serait efficace contre d’autres types de cancers comme celui du poumon ou encore celui de l’estomac, du pancréas, du rectum, du côlon, de l’œsophage, du sein, du col de l’utérus. Les résultats concernant ces autres types de cancers sont moins probants que pour celui de la prostate. Concernant les maladies cardio-vasculaires, des études ont démontré que la consommation de tomates diminuait l’agrégation plaquettaire et empêchait donc la formation de caillots sanguins qui peuvent obstruer les artères. L’ennui avec les préparations du commerce à base de tomate c’est qu’elles sont très souvent enrichies en sel ou en sucre (Ketchup) et que le bénéfice que l’on obtient d’un côté se trouve annulé par des effets nocifs des conservateurs et autres colorants ainsi que par surtout par la cuisson et la pasteurisation qui achèvent d’enlever à la tomate la quasi-totalité de ses qualités. Le recours à l’extracteur pour préparer les sauces à base de tomates permettra d’éviter ces écueils.
A l’extracteur , le jus de tomate livrera toute sa saveur et tous ses bienfaits d’une manière plus facile à ingérer en grande quantité. L’extracteur épargnera l’effort de digestion et permettra à l’organisme de consacrer toute son énergie à distribuer ses enzymes et nutriments en fonctions des priorités et des urgences aux tissus , organes et fonctions en besoin de régénération.

Découvrez les bienfaits de vos fruits et légumes quotidiens

Titre

[roots_recent_products orderby= »date » order= »DESC » per_page= »4″ ids= »2731,2307,3021,2296″]